mardi, 12 décembre 2017

La Lettre Aux Amis - N° 187

 SOMMAIRE DU NUMÉRO 187
 DE SEPTEMBRE 2017

  - Le mot du Président
  -  Les “abris maritimes du Bas-Poitou cités dans le Grand Routtier (1502-1520)de Pierre Garcie dit Ferrande, par Bernard de Maisonneuve
  - Une épave : La Nymphe… autrement, par Michel Vrignaud
  - Le sel et les marais dans les arts, par Vincent Cristofoli
  - L a guerre de 1914-1918 : 1er juillet 1917 - 30 septembre 1917 (13e partie), par Jean Brudieux
  - Pourquoi faut-il protéger les Hermelles ?, par Paul Bernier
  - Les échos de l’île
  - Les activités de l’été 2017

  - Vie de l’association - Dons et achats


 
 

 RÉSUMÉ DES ARTICLES DU NUMÉRO 187

 

 Les "abris maritimes"du Bas-Poitou cités dans le Grand Routtier (1502-1520) de Pierre Garcie dit Ferrande

Par Bernard de Maisoneuve

Pierre Garcie dit Ferrande, maître de cabotage  vendéen, écrit  Le Routtier de la mer en 1483. Il sera publié en 1502. Cet ouvrage rassemble un savoir nautique jamais écrit et permet aux navigateurs d'identifier les dangers qui parsèment les côtes de l'Atlantique et de les éviter. Un grand progrès pour la navigation ! Cet article résume la partie qui concerne l'île de  Noirmoutier et la baie de Bourgneuf.

 

Une épave : La Nymphe... Autrement

Par Michel Vrignaud

La nymphe a fait naufrage au large de Noirmoutier en décembre 1793. Frégate considérée comme innovante avec ses 40 canons et une longueur de 47 mètres, construite à Brest en 1782, elle fit de nombreuses campagnes aux Antilles, aux Seychelles et a conduit La Fayette de Boston à New-York. Avec le déchaînement de la révolution, elle est placée sous le commandement du capitaine François Marie Pitot. Trois jours avant l'invasion de l'île par les forces républicaines, elle est frappée par ces mêmes républicains et coulera. Son épave n'a été retrouvée qu'en juin 2014. C'est à la fois une brève histoire de ce bateau et les circonstances de la découverte de l'épave qui sont relatées dans cet article.

 

Le sel et les marais dans les arts

Par Vincent Cristofoli

Les marais salants, partie importante du patrimoine noirmoutrin, ont fait l'objet d'un long article publié dans le N° 185. C'est une réalité économique qu'on trouve dans des documents fort anciens, mais la représentation en dessin ou en peinture est rare et mérite qu'on se demande pourquoi les artistes, à des époques pourtant différentes, ne trouvaient pas d'intérêt à représenter ces endroits pourtant pleins de charme.

 

La guerre de 1914-1918 - 1er juillet 1917-30 septembre 1917 (13e partie)

Par Jean Brudieux

Cet article commence par un extrait de l'Avis aux prisonniers de guerre français rapatriés. Les Allemands subissent une série de défaites dans le secteur de Verdun. C'est une période calme pour les soldats de l'île car trois décès seulement sont à déplorer.

 

Pourquoi faut-il protéger les Hermelles ?

Par Paul Bernier

Barbâtre possède sur sa commune une curiosité bien connue des scientifiques, mais peu du grand public : le récif d'Hermelles de la Fosse, le deuxième plus grand d'Europe après celui de la baie du Mont Saint-Michel. Après avoir construit ces tubes à partir de grains de sable en suspension, les vers Annélides Polychètes Sédentaires les utiliseront comme supports. Ce milieu est fragile et mieux le connaître, grâce à cet article écrit par un  éminent spécialiste, permettra de mieux le protéger.

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher une lettre aux amis

< >

Lettre aux amis 187

Ce numéro propose un contenu à caractère historique avec les abris maritimes fort utiles aux navigateurs dans les années 1500 et le naufrage de la Nymphe, artistique avec la représentation des marais par les artistes peintres et scientifique avec la description des Hermelles.

NOIRMOUTIER, UNE ÎLE AU CINEMA

Partenaire de l'exposition, l'association Les Amis de l'Ile de Noirmoutier vous recommande cette visite et la lecture des articles publiés dans la "Lettre aux Amis". Cliquez sur l'image pour obtenir la liste

Vient de paraître

Bernard Pénisson raconte l’histoire du ciné-club “La Balise”, dont il a été animateur et qualifié quarante ans plus tard par l’académicien Jean-Marie Rouart de “seul phénomène culturel de l’île de Noirmoutier”. Que vous ayez été spectateur de la Balise ou d’un autre ciné-club, vous comprendrez pourquoi ces endroits de rencontre et de culture étaient importants. Prix 8€

Le château-musée de Noirmoutier vers un nouveau projet d'établissement

Le château de Noirmoutier abrite un musée depuis 1905. Le château-musée entame une période de réflexion sur son évolution, sur la présentation des collections, son positionnement sur l'île et son écho sur le continent. Les réponses seront apportées par un Projet Scientifique et Culturel (PSC) qui permettra d'envisager les moyens nécessaires à ce renouveau. Le PSC établit le constat de la situation existante et définit un projet d'établissement. Il repose sur une large consultation de partenaires et d'interlocuteurs dont vous faites partie. Nous vous invitons donc à répondre au questionnaire auquel vous aurez accès en cliquant sur le lien

Festival des Sciences de Noirmoutier. L'ENERGIE !

Du 18 au 24 octobre 2017. Centre culturel Les Salorges. Entrée gratuite

s'identifier