La lettre aux amis

N° 201

Mars 2001

201-Lettre-aux-Amis

SOMMAIRE

- Le mot de la présidente

- Lettre à un ami, Claude Bouhier, par Bernard Pénisson 

- Introduction à la géopolitique de NoirmoutierL’île d’Her face à César (56 av. J.-C.), par Bernard Pénisson 

-Portrait de femme : Gabrielle Angélique Jacobsen, par Lilianne Gibault 

- Joseph Miller, mon héros... , par Maryline et Christian Martin

- Les échos de l’îleVie de l’association                                                                     

     Dons et achats
     Décès de François Bon
     Dates à retenir                                                                      


RÉSUMÉ DES ARTICLES DU NUMÉRO 201

Le mot de la présidente
Ce mot est entièrement consacré à Claude Bouhier. Lilianne Gibault y retrace l'importance qu'il a eue pour notre association et son talent d'historien.

Lettre à un ami, Claude Bouhier, par Bernard Pénisson
Cet hommage, sous forme de lettre, est à la fois une présentation de l'homme, une analyse de ses comportements, le constat de l'importance qu'il a eue pour l'île en tant qu'historien, mais aussi sur le plan relationnel avec les Noirmoutrins. Le ton direct  permet, même à ceux qui n'ont jamais connu Claude Bouhier, de se sentir  proche de lui.

Cet article est suivi de quelques extraits des réactions que nous avons reçues à l'annonce du décès de Claude Bouhier.

Introduction à la géopolitique de Noirmoutier, par Bernard Pénisson
Bernard Pénisson a consacré des recherches à la géopolitique de Noirmoutier depuis l'époque de Jules César jusqu'à des temps plus récents. Ces quelques pages sont la présentation de son travail et la mise en situation de l'île dans le contexte historique et géographique.

L'île d'Her face à César (56 av. J.-C.,) par Bernard Pénisson
Pour beaucoup l'histoire de l'île commence avec saint Philbert. Mais l'île existait déjà avant. Il a fallu un travail d'historien passionné pour rechercher cette histoire ancienne. Bernard Pénisson nous entraîne sur l'île d'Her au temps de la confédération vénète. Cependant il émet une réserve car il n'existe aucun texte concernant Noirmoutier avant l'arrivée de saint Philbert. Ce sont donc ses hypothèses de travail qu'il livre à notre curiosité.

Portrait de femme, Gabrielle Angélique Jacobsen, par Lilianne Gibault
Lilianne Gibault poursuit ici la série de portraits de femmes qui ont eu une influence sur la vie de l'île de Noirmoutier. Gabrielle Angélique appartient à la famille Jacobsen qu'il n'est plus nécessaire de présenter. C'est une des filles de Cornil Guislain Jacobsen et de Suzanne Elisabeth Cormerye. Elle fait un beau mariage et son père une bonne affaire. Elle épousera François Laurent Lamandé le 7 septembre 1773. Notre association possède quatorze lettres d'amour du fiancé à l'élue de son cœur remises par les descendants de la famille. Nous en reproduisons quelques-unes ici.

Joseph Miller, mon héros…, par Maryline et Christian Martin
Il reste des témoins de la Deuxième Guerre mondiale et il est important de recueillir leur souvenirs. C'est ce qu'on fait nos auteurs en allant à la rencontre de Mme Corbrejaud  qui se souvient de ce jour de mars 1942 où, lors d'une promenade en famille, elle découvre un corps inerte sur la plage. L'oncle de Marcelle Corbrejaud fleurissait régulièrement cette tombe, mais ce jeune homme méritait-il une telle reconnaissance ? Qui était-il ? D'où venait-il ? Cette « enquête » révélera que l'attention qui lui était accordée était tout à fait méritée. C'est l'occasion de retracer l'opération Chariot, un épisode parfois ignoré de la dernière guerre mondiale.